CONNEXION

L'héritage nu

Aharon Appelfeld

par shalinee

Le 18 Février 2009


Est-ce un énième roman d'un écrivain israélien sur la Shoah ? Sûrement pas ! Aharon Appelfeld a su trouver sa propre voix dans cette littérature de la Shoah déjà très fournie. Voici une présentation de L'héritage nu, un de ses nombreux romans...

Aharon Appelfeld est un écrivain israélien né en 1932 à Czernowitz en Bucovine. Survivant de la Shoah, il estime qu'il porte en lui un héritage, celui du judaïsme européen. Dans l'héritage nu, il explique que les juifs d'Europe, dans leur souci d'« assimilation » dans le monde occidental, avaient rejeté leur propre culture avant la guerre. Pour Aharon Appelfeld, rejeter cet héritage équivaut à un rejet de soi, à un suicide, et pour lui la Shoah n'est rien d'autre qu'une punition de ce même rejet. En effet, aussi paradoxal que cela puisse paraître, c'est Satan (comprenez les Nazis) qui a ramené les juifs dits « assimilés » vers leur propre culture, en leur forçant à se confronter à leur propre identité, lorsqu'ils se trouvaient rassemblés dans les ghettos ou dans les camps de concentration.

Aharon Appelfeld est aujourd'hui l'auteur d'une quarantaine de livres dont la plupart raconte la vie des Juifs en Europe avant et pendant la seconde guerre mondiale. Il refuse toutefois d'être catalogué comme un "écrivain de la Shoah", mais se définit lui-même comme quelqu'un qui écrit sur les hommes juifs. En tout cas, il a réussi à se distinguer dans cette littérature déjà fort riche, grâce à une écriture puissante, rigoureuse et qu'il revendique comme dépourvue de toute abstraction.

shalinee

0 commentaires

COMMENTER CET ARTICLE